Château de Valbona de Lozzo Atestino

  1. Home
  2. /
  3. App
  4. /
  5. Territoire
  6. /
  7. Châteaux
  8. /
  9. Château de Valbona de Lozzo Atestino
Vers la fin des Collines Euganéennes, à la base de la partie occidentale du Mont de Lozzo, se trouve le petit Château de Valbona. Read More
Château de Valbona de Lozzo Atestino

Vers la fin des Collines Euganéennes, à la base de la partie occidentale du Mont de Lozzo, se trouve le petit Château de Valbona. Ce territoire est très ancien, ici on a retrouvé les restes des palafittes et, peu au dessus du Château, les restes d’une ancienne fortification paléo-vénète. Puisque le Château de Valbona a toujours été dépendant du Château de Lozzo, il faut donc tout d’abord parler de ce dernier. Le Château de Lozzo, semble avoir été bâti en 983 quand le compte Inghefredo dei Maltraversi reçut le fief de l’empereur Othon II. La fortification détruite une première fois par Ezzelino II da Romano en 1229 et tout de suite après reconstruite, fut le théâtre d’un des évènements les plus mystérieux de l’histoire de la République Communale de Padoue; en effet, pendant la guerre entre Padoue et Cangran de della Scala, Padoue fut trahie par Nicolò da Lozzo. Ce dernier quand il fut découvert, en 1313, il fit détruire son château par les Della Scala, afin qu’il ne tombait pas dans les mains des Carraresi. Où se trouvait le Château de Lozzo, se trouve de nos jours les Palais Correr, qui s’appelait autrefois Lando. facciamo riferimento a quell’anno perché il 1338 è l’anno in cui Ubertino I inizia la costruzione di parte delle mura di Montagnana e di tutto il castello di Este. Certains disent que le Château de Valbona a été bâti par la Commune de Padoue avant l’arrivée de Ezzelino; d’autres, comme Rusconi dans son « Il Castello di Valbona » (page 60) affirment qu’il remonte à l’époque de Ezzelino (1237- 1256); sans aucun doute il existait en 1258 vu que le Code de Gianfranco Capodilista nous en parle, de toute façon il était une dépendance du Château de Lozzo, car ce dernier est le seul qui se trouve dans la liste des Châteaux relative à un décret de la Commune de Padoue de 1275. Une fois détruit le Château de Lozzo en 1313, le Château de Valbona se trouve dans une position stratégique, au croisement des rues qui viennent de Montagnana et Este, à la limite entre Padoue, Vicence et Vérone. Pour cette raison, les Carraresi, en 1338 l’ont restauré et fortifié. Sur les deux portes, en pierre blanche, se trouve l’armoirie personnelle de Ubertino I da Carrara, c’est à dire le heaume avec le sarrasin avec les cornes; cette armoirie fut utilisée aussi par Francesco I et son fils. En 1338 Ubertino I ordonne la construction d’une partie de l’enceinte de Montagnana et du Château de Este. A l’époque de Carraresi, le château de Valbona ne dépendait plus de celui de Lozzo, comme résulte d’une carte de 1402 de Francesco II Novello da Carrara envoyée à toutes les garnisons du territoire, qui commande aux capitaines de surveiller avec une grande attention, car il avait peur d’une trahison. Parmi les capitaines, celui de Valbona. Avec la défaite des Carraresi et le passage sous la domination vénitienne, le château a perdu son importance militaire, tout en conservant ses caractéristiques de lieu d’observation et de contrôle. Pendant la guerre de Cambrai (1509-1518) Monsieur, Cucchin, de Vérone, s’empara du Château au nom du roi de France pendant une longue période. Ensuite il a eu plusieurs propriétaires, parmi lesquels les Barbarigo; dans le « Territorio padovano illustrato » de Gloria (vol. III, page 92) on lit : «Deggiamo alla famiglia Targa sua proprietaria la conservazione di un sì bel monumento della mezzana età» [On doit à la famille Targa, sa propriétaire, la conservation d’un si beau monument du moyen age]. Aujourd’hui la propriété est des Comptes Albrizzi.

Le Château de Valbona est presque entièrement visitable et dans les belles journées claires, c’est très beau de regarder des crénelures vers la campagne environnante, toute le plaine padane. La base est rectangulaire, 40 mètres x 25; il dispose de six tours, dont quatre (aux coins – au sud et au nord) hexagonales et deux (au centre des cotés est et ouest) carrées. Toutes ces tours sont hautes environs 16 mètres et 30 cm. Au centre du château se trouve le donjon haut de 22 mètres. Les murailles mesurent 11 mètres de haut, 1 mètre d’épaisseur à la base, qui arrive à 50 centimètres dans la partie supérieure. Deux sont les portes, de 4 mètres de haut, une à l’est, l’autre à l’ouest. La deuxième a l’armoirie en pierre blanche de Ubertino I, mais aussi, toujours en pierre, l’armoirie des Carraresi. Les portes avaient sans aucun doute le pont levant, puisqu’une profonde douve pleine d’eau entourait la structure. La douve a été couverte ensuite et pendant les travaux on a retrouvé beaucoup de balles en pierre d’Istrie, sans doutes lancées vers le Château surtout au XIII et XIV siècle. Le Château a deux cours à son intérieur et conserve tout l’aspect austère et militaire qu’il avait dans le passé.

Info
Via Castello 2, Lozzo Atestino (PD)
Tel +39 0429 97022
castellodivalbona@finind.com
www.castellodivalbona.it